Commissions scolaires: Les enseignants pourraient être remplacés par Google

Alors que les enseignants décrient l'effet des compressions budgétaires sur les services aux élèves, plusieurs acteurs du milieu proposent leurs solutions, notamment de doter les élèves de tablettes intelligentes afin de les laisser parfaire leur éducation de façon autonome grâce a Google.

La direction de l'enseignement de la Commission Scolaire des Phares est catégorique: le manque à gagner est tel que les enseignants pourraient être remplacés par des tablettes dotées de Google d'ici 2016. La direction affirme que cette mesure permettrait aussi de rétablir indirectement l'éducation sexuelle dans les classes grâce à un processus d'accréditation de partenaires tels PornHub.

Cette proposition n'est qu'une seule parmi tant d'autres qui ont été soumises à la table des négociations et qui sont présentement a l'étude, notamment celle de l'UPA visant a rétablir le travail sur la ferme à l'année.

Le Centre de Santé et Services Sociaux aurait lui aussi proposé sa solution, affirmant pouvoir réorienter ses erreurs médicales vers les populations plus jeunes afin de diminuer le nombre d'étudiants par classe.

Préoccupé par la crise, le maire Éric Forest a déclaré que la solution idéale passait forcément par le consensus et/ou la fusion de ces idées.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.