Bilan financier 2015: Rimouski coupera tous les services pour bâtir son complexe sportif

Fier du surplus budgétaire de 1.9 millions pour l'année 2015, Éric Forest annonce une nouvelle hausse de taxes afin de financer la construction d'un méga-centre sportif digne d'accueillir l'équipe canadienne de pétanque, ainsi que les prochaines compétition internationales de pogo-stick.

Le maire est catégorique: Rimouski réorientera sa politique fiscale afin de prioriser la construction du nouveau complexe sportif. La logique derrière ce projet est simple: faire rayonner Rimouski à l'échelle internationale grâce à des équipes d'élite qui ne possèdent actuellement pas les infrastructures nécessaires pour performer à leur meilleur.

Le président de l'Association de pétanque du Bas-St-Laurent, M. Boule Boulais, se réjouit de cette nouvelle qui permettra à son équipe de disposer de terrains de pétanque de calibre olympique, un sentiment partagé par ses homologues des associations de croquet et de pogo-stick de calibre international.

Interrogé sur la pertinence d'endetter les générations futures pour ajouter deux glaces au colisée et dizaines de patinoires déjà existantes, le bureau du maire insiste qu'il s'agit ici de DEUX glaces, qui devraient fournir assez de divertissement pour oublier le logement social, le stationnement au centre-ville, la collecte de déchets, l'écocentre désuet, la remise à neuf du quai de Rimouski-Est, les organismes communautaires, et autres "alternatives plates".

"La population doit réaliser que ces projets créent de l'emploi temporairement le temps de la construction et de ma ré-élection, pour ensuite être remboursés durant les décennies suivant ma mort. C'est le meilleur des mondes" a déclaré le maire, qui aurait déjà trouvé le lieu parfait pour la statue en or à son effigie dans le futur complexe.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi