Découverte scientifique à l'IML: les bas perdus se transforment en couvercles Tupperware

Suite à leur libération par la défaite du gouvernement Harper, les scientifiques de l'Institut Maurice-Lamontagne ont repris leurs recherches pour enfin élucider le mystère de la disparition des bas et de la multiplication des couvercles Tupperware.

Un vent de renouveau souffle sur l'Institut Maurice-Lamontagne, alors que l'équipe du docteur Beaudoin vient d'annoncer une percée scientifique majeure dont les répercussions affecteraient l'ensemble des familles canadiennes.

Selon les chercheurs, les fameux bas orphelins dont l'origine a mystifié les scientifiques depuis le début des temps, seraient en fait le produit d'un processus de métamorphose complexe qui transformerait ces derniers en couvercles de plats Tupperware.

Le phénomène aurait été observé dans son ensemble pour la première fois entre la salle des objets perdus, habitat naturel d'une multitude de bas orphelins croûtés appartenant aux techniciens de l'établissement, et la cafétéria de l'édifice principal où une quantité faramineuse de couvercles Tupperware ont été découverts.

Cette découverte majeure s'inscrit dans le nouveau mandat de l'organisation, qui vise à bientôt percer les grands mystères de la science océanographique tels l'existentialisme et la quête de sens de la vie chez les saumons atlantiques, ainsi que la phylogénie des fétiches sexuels des bourgots marinés.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.