Controverse sur les caisses libre-service chez Walmart

Les opposants aux nouvelles caisses libre-service affirment que celles-ci éliminent des emplois essentiels aux multinationales étrangères venant écraser notre économie locale avec des cochonneries à rabais.

"Avoir une caissière morte de fatigue qui me regarde avec l'âme morte fait partie d'une expérience de magasinage positive" a déclaré une citoyenne en colère.

Les fameuses caisses permettent aux clients de payer et emballer eux-même leurs achats sans intervention humaine, une approche qui ne fait pas que des heureux. Certains reprochent à l'établissement de promouvoir une approche déshumanisante où le contact humain est remplacé par des machines.

"Quand je veux sauver une piasse en achetant des cochonneries de qualité douteuse chez une multinationale reconnue pour le non-respect de ses employés, je veux au moins savoir que les commerces locaux que je force à fermer vont pouvoir finir en caissiers ici, ou au moins comme commis de rangée qui vont pouvoir se faire du fun avec un scan-gun" affirme un client régulier en articulant ses trois mentons.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.