Il vend tout et s'achète un chou-fleur

Un jeune rimouskois n'a pas reculé devant la hausse faramineuse du prix des fruits et légumes afin de réaliser son rêve. Avide de réaliser son objectif, il a tout vendu afin de s'acheter un chou-fleur chez Maxi.

"Quand j'ai vu la hausse du prix du chou-fleur, j'ai réalisé que je devais réagir" a affirmé le jeune Keven Gagnon, originaire du Bic. Réalisant l'incroyable symbole de statut social que représentait le chou-fleur hors-prix, ce jeune hipster se serait départi de ses produits Apple afin de se doter du précieux légume à des fins ostentatoires, faisant ainsi de nombreux jaloux au sein de son cercle d'amis.

Pour la suite des choses, le jeune homme affirme vouloir mener une vie bien rangée en attendant la suprémacie de la race végétalienne. "Il y aura un jour de repentir pour les infidèles où vous nous supplierez de vous accorder notre pitié, et ce jour venu, mon chou-fleur et moi le considèreront".

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.