Il poursuit la Ville de Rimouski après avoir trébuché dans l'ourlet de la charrue

Un résident de Nazareth a déposé une poursuite de 25M$ contre la Ville de Rimouski, qu'il juge responsable d'une chute causée par l'ourlet de neige laissé par la charrue. Selon le plaignant, le motton de neige d'au moins 15cm n'aurait pas été délimité par suffisamment de cônes oranges pour assurer sa sécurité.

D'après la requête déposée en cour, M. Lucien Beaudoin de Nazareth aurait trébuché sur l'ourlet de neige laissé par la charrue appartenant à la Ville de Rimouski. Ce dernier estime que cette dernière aurait fait preuve de négligence en omettant de saupoudrer des dizaines de cônes oranges autour de la dangeureuse motte de neige, lui causant ainsi de multiple blessures.

Selon M. Beaudoin, l'accident serait responsable de multiples traumatismes mentaux qui l'empêchent de retourner au travail. De plus, l'incident aurait présumément accéléré le développement d'une forme rare de cancer des ovaires qui le rendrait vulnérable aux promesses irréalistes d'avocats sans scrupules s'inspirant d'une vision américaine du système de justice.

Interpellé par nos journalistes, le Maire de Rimouski a refusé de commenter l'événement, mais a tenu à calmer les ardeurs en annonçant qu'il allait doubler le budget de cônes oranges du Complexe des Deux-Glaces.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.