Le Monstre de Matane riposte aux allégations sur son panache

Shrimp la crevette, surnommée "Le Monstre de Matane", a déclaré que le sort de son panache lui revenait de droit, et s'est dite profondément attristée d'être ainsi libellée comme une erreur de la nature.

Interviewée par nos journalistes, Shrimp la crevette, icône emblématique de Matane, a déclaré être profondément attristée par les procédures judiciaires qui visent à s'accaparer son magnifique panache contre son gré.

Selon cette dernière, ces procédures vont à l'encontre de ses droits fondamentaux et pourraient créer un précédent judiciaire où l'entourage des défunts pourrait être privé de certaines parties essentielles du corps de leurs proches décédés.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.