Rimouski inaugure la première rue conçue pour euthanasier les cyclistes

Grâce à la nouvelle 2e Rue, Rimouski est officiellement la première ville à déployer une solution d'urbanisme adaptée aux besoins des cyclistes qui désirent terminer leurs jours dans la dignité sous les roues d'un F-150.

"Nous avons réussi!" a déclaré Michel C. Escher, Directeur de l'urbanisme de la Ville de Rimouski, lors d'une conférence de presse devant salle comble. Chargée d'un lourd mandat depuis les deux dernières années, ce dernier ainsi que son équipe pluridisciplinaire aurait enfin mis au point la solution finale en matière de cyclisme urbain et de suicide assisté.

En effet, la solution résiderait dans une particulière synergie entre un slalom éffréné contournant les voitures stationnées et les voitures en sens inverse, le tout rendu plus difficile grâce à l'astucieuse soustraction d'une voie réservée aux cyclistes suicidaires qui seront invités à conserver leurs habitudes de ne pas respecter la signalisation routière.

Grâce à cette mesure, la Ville de Rimouski espère réduire sa population hipster de 25% d'ici 2020.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi