Un homme de St-Donat s'insurge contre un post Facebook sans l'avoir lu

Débitant ses argument préconçus comme si animé par un mandat divin, Donald Bouchard de St-Donat, aurait échafaudé une opinion complète dans un long commentaire Facebook avant même d'avoir lu l'article en question.

"En lisant le titre en diagonale, jme suis fait une idée de ce que ça pouvait bien dire, et jme suis demandé ce que je pourrais bien dire qui me ferait passer pour une bonne personne", a déclaré le quadragénaire qui aurait visiblement tout récemment découvert une variante du look "Douchebag" lors d'une crise du démon du midi.

L'article en question, une publicité de nourriture pour chiens, lui aurait inspiré un long monologue à l'aveugle sur le multiculturalisme, la tolérance, l'homophobie, la transphobie et l'équité salariale, le tout ponctué de tentatives mal articulées d'exprimer des opinions politiquement correctes dans le but d'apparaître comme une personne décente auprès de ses pairs.

Malheureusement pour l'homme, son entourage, qui a déjà vu neiger, connaît que trop bien le caractère superficiel de sa stratégie sociale, et tient à réitérer ses avertissements aux personnes susceptibles d'y croire.

PS: M. Bouchard serait toujours à la recherche d'une femme douce aimant les couchers de soleils, les soupers romantiques, et les sessions de sodomie brutales. Habituées du processus de plaintes pour harcèlement sexuel s'abstenir.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.