Halloween: Les costumes de violeurs à l'honneur

En tant qu'homme hétérosexuel blanc, Luc Bégin arbore fièrement son costume de violeur.

"C'est plutôt facile par ces temps ci", affirme l'homme de 34 ans. "Il suffit de sourire, de pas avoir l'air d'un apollon, et c'est fait: tu es un violeur" dit-il en souriant à une passante pendant que l'odeur de violence sexuelle émane tranquillement de son entrejambe.

"L'autre jour j'ai vu une femme au volant. Nos regards se sont croisés. Ça m'a fait drôle de l'opprimer de la sorte, mais j'y ai pris goût. Une fois que t'as commencé, c'est difficile de revenir en arrière" déclare ce dernier, visiblement satisfait de son statut de patriarche.

"Cet Halloween, c'est décidé. Je me déguise en violeur. Ça me rend un peu nerveux. Qui-sait, peut-être vais-je payer un verre à une femme, ou encore commetre l'irréparable et la complimenter sur son look" conclut le pervers, l'eau à la bouche.

Selon une étude, les signes distinctifs du violeur sont sans équivoque:

- Il n'est pas un canon de la beauté
- Il a déjà regardé des femmes
- Il aurait déjà osé cruisé des femmes
- Il possède un pénis

NDLR: Ouaip. Une blague sur la "culture du viol". On a déjà préparé nos kleenex pour le tollé de marde que nous recevrons. Pourquoi écrire ça? Voici: Il n'y a aucune raison qui justifie la violence sexuelle sur quiconque. Absolument aucune. Mais de condamner tous les hommes de viol n'est-il pas en soi une forme de violence basée sur le sexe? Car si on parle de "culture", il faut bien qu'il y ait une majorité concernée. On a des meurtriers et on ne parle pas de "culture du meurtre". On a des voleurs et on ne parle pas de "culture du vol". Et pourtant, on a des violeurs et on adhère à l'expression sans réfléchir. Certains diront que le problème c'est la Justice, qui n'est pas agréable aux victimes. Pourtant, c'est la même justice qui est tout aussi désagréable aux victimes de vol, aux victimes de meurtre, et ça c'est si (un Grand Si) la justice s'en mêle. Nous vous proposons donc la "culture de la justice de marde". Parce que c'est là le réel problème.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.