La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.

L'événement démontre qu'il est possible de substituer un engagement continu au support des plus démunis par une adhésion morale ponctuelle à un événement stratégiquement positionné à l'optimum de la période de consommation annuelle, afin de maximiser l'effet de levier de la culpabilité grâce à l'intervention des dieux de la télé.

"Il est essentiel de préserver l'image d'intégrité des médias en leur demandant de parader une journée par année pour une cause incontestable afin de justifier les abus de confiance qu'ils perpétuent à l'année" déclare Robin Gravel, responsable de l'impression des petits papiers anti-harcèlement destinés à signaler la vertu de leur détenteur.

NDLR: Nous vous invitons fortement à saisir l'occasion de contribuer dans votre milieu en faisant affaire directement avec les organismes d'aide aux plus démunis. Notamment, le Regroupement contre l'appauvrissement, la maison le Transit, ainsi que toute la palette d'organismes qui interviennent sur le terrain.

Par exemple, saviez-vous que Centraide interdit aux organismes récipiendaire de leur aide de lever des fonds durant la campagne Centraide des fêtes afin de diminuer la compétition dans l'offre de dons et ainsi monopoliser le capital de sympathie vers leur propre gratin administratif et de meubler leur fond d'opérations? Vous ne verrez pas ça dans aucune pub...ni dans les médias... #TrueStory

Donnez généreusement...et intelligemment.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi