Son fils devient gai après avoir utilisé une traverse multicolore

L'homme de Ste-Odile blâme la ville pour l'homosexualité de son fils, qui se serait manifestée suite à l'utilisation des traverses anti-homophobie du centre-ville.

"On parlait tranquillement de totons, puis on est arrivés à la traverse. Une fois traversée, il me dit: Papa, j'aimerais avoir une graine dans' yeule"

Majella Gravel, originaire de Ste-Odile, blâme la Ville de Rimouski pour avoir utilisé ses taxes afin d'infecter son fils à l'homosexualité et tient à avertir les autres parents des dangers imminents de ces traverses aux conséquences mal documentées.

L'homme, qui agit aussi comme chialeux professionel au CISSS de Rimouski, entend poursuivre sa croisade afin de mettre un terme aux activités sodomites de la Ville, qu'il blâmerait aussi pour les infidélités de sa femme avec le voisin suite à la révision du rôle foncier de son domicile.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.