Un cas d'Ébola suspecté à Amqui

Un citoyen de Amqui affirme avoir parlé à un homme dont la femme aurait un neveu dont le beau-frère aurait entendu parler qu'un de ses amis a vu un homme présentant des symptômes du virus Ébola.

"Toute la ville est en émoi", a affirmé le maire, interviewé au travers de la porte de sa résidence. L'allégation est prise au sérieux par les autorités médicales de la ville, qui auraient commencé à dresser un portrait robot d'un homme de race noire aperçu au dépanneur du coin, et qui aurait, selon des sources crédibles, toussé à deux reprises sur un étalage de hot-dogs.

L'agence de santé et services sociaux du Bas-Saint-Laurent a rapidement placé la ville en quarantaine, en retirant les panneaux routiers indiquant le chemin de la ville, estimant cette mesure suffisante pour éviter que quiconque se rendre à Amqui, freinant ainsi toute possibilité de propagation du virus.

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi

La Guignolée des Médias: comment se déculpabiliser à rabais

Dans la tradition du gain d'efficacité maximal et de la recherche du coût marginal optimal, la guignolée des médias est de retour afin d'offrir à tous et chacun l'opportunité de se déculpabiliser à rabais en donnant 25 cents pour obtenir un papier ayant coûté 1$ à imprimer, devant le regard approbateur d'une célébrité de la machine médiatique.