Un ex-membre de la Gestapo qualifie le travail du SPVM d'exemplaire

Heinrich Von Totenstudieren, ex-membre de la Gestapo et proche ami du maire Coderre, considère le travail du SPVM de "brillant et exemplaire" dans sa gestion de la crise étudiante à l'UQAM et espère voir son ami triompher glorieusement sur les races inférieures qui habitent les locaux de l'université.

Selon nos sources, l'ex-officier nazi aurait félicité son ami le maire pour sa brillante gestion de la crise, citant notamment les bris inutiles des portes par les agents du SPVM comme une tactique digne du 4e Reich, amplifiant ainsi la perception populaire d'une race inférieure habitant les locaux de l'UQAM.

Conviés à l'amphithéâtre de l'université McGill, de nombreux dignitaires et proches de Herr Von Totenstudieren ont partagé des opinions similaires et ont tenu à honorer les agents du SPVM avec la prestigieuse grenade lacrymogène d'or pour leur bravoure face à l'adversité. De plus, les agents blessés au combat ont reçu l'honneur de voir leur décoration agrémentée d'une réplique des dents de Naomi en symbole de leur sacrifice pour le bien public.

De nombreux discours émouvants furent prononcés pour l'occasion, notamment le récit troublant d'une tragique embuscade par une troupe d'étudiants armés de sacs de hacky, qui auraient meurtris les boucliers des valeureux policiers avant de repartir impunis dans un nuage de "marijouana" (sic).

Toute l'équipe du Désavantage est fière d'être les premiers à atteindre le Point Godwin pour ce printemps 2015! Sieg Heil!

Partagez avec vos amis!

Facebook icon
Twitter icon
Google icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Pinterest icon
Reddit icon
Yahoo! icon
e-mail icon

À lire aussi